hospitalité    ferme    social    pédagogique    éducatif    thérapeutique    scolaire    vacances    solidarité    femmes    enfants    jeunes    personnes âgées    personnes handicapées    individuel    groupe    chantier    placement    hébergement    formation    professionnalisation    statuts    revenu    urbain    agriculteur-trice    durabilité    adulte    



Vous souhaitez accueillir !

Rechercher :


Les activités d'accueil du réseau CIVAM




Le projet ACFAM en Massif Central
Le projet ACFAM en Massif Central   Présentation

ACFAM – Soutenir et Accompagner le Développement de l’Accueil Familial Social à la Ferme dans le Massif Central

Devant la diversité des situations observées et l’accroissement des demandes, les CIVAM du Massif Central conduisent un projet multi - partenarial visant à construire un réseau interrégional afin de promouvoir et professionnaliser l’accueil social à la ferme. Au-delà de compétences techniques que l’on peut identifier dans ce type d’activité, professionnaliser signifie pour nous permettre aux agriculteurs accueillants de situer leur activité dans le contexte actuel et comprendre les enjeux relatifs à l’accueil de personnes rencontrant des difficultés pour eux-mêmes et leur famille, mais aussi pour l’agriculture et pour la société.

Cette action a en outre pour objectif d’établir des références sur l’accueil social à la ferme utilisables dans l’ensemble du réseau national CIVAM. Ceci permet d’échanger avec d’autres réseaux agricoles et de bâtir des propositions complémentaires de formation et d’accompagnement des accueillants.

 


Depuis les années 1950, le réseau Civam, porteur des valeurs et méthodes de l’éducation populaire en milieu rural, accompagne des agriculteurs dans la mise en place d’activités innovantes. En Massif Central, les évolutions en matière d’accueil à la ferme nous ont conduit à travailler sur la question suivante : comment faciliter la mise en place et la reconnaissance d’activité(s) d’accueil social familial à la ferme, tant pour ceux qui le pratiquent depuis plusieurs années et ont accumulé de l’expérience, que pour ceux qui démarrent ?

Le groupe de travail réuni autour de ce sujet a construit progressivement l’action « ACFAM » dont les objectifs sont les suivants :

Concrètement, l’action consistait à repérer et identifier pour chaque type d’accueil le métier de l’agricultrice - accueillante « sociale » grâce à une analyse des activités d’accueil pratiquées. Dans un second temps, le groupe s’est proposé de formaliser, avec l’aide des accueillantes et des prescripteurs (collectivités, institutions, …) les besoins. Parmi ces besoins, deux éléments sont particulièrement ressortis : un besoin de formation à la pratique de l’accueil social dans le cadre d’une combinaison avec le métier d’agriculteur, et un besoin de reconnaissance statutaire pour une activité complémentaire.

Les travaux ont donc permis de recenser les compétences mises en œuvre, de construire un référentiel métier et d’envisager la création de formation(s). Par ailleurs, ils nous ont amenés à formuler des propositions en termes de statuts. Ainsi, il s’agit bien de faire reconnaître par l’ensemble des acteurs une activité, un métier, un savoir-faire, des besoins de qualification, d’animation et de structuration, pouvant déboucher sur un statut adéquat pour ces activités d’accueil social à la ferme.

Enfin, l’ensemble de ces travaux contribue à faire émerger un réseau Massif Central autour de l’accueil social à la ferme, pour assurer le suivi et la vulgarisation, la diffusion et l’accompagnement des pratiques, en mutualisant les expériences territoriales locales.